Pensées Libanaises d’un traversé du monde

– auteur inconnu, trouvée par Valerie Gebara

Pour les premières amandes vertes que l’on croque, trempées de sel, et qui sonnent le glas de l’hiver,

Pour l’arbuste du balcon que l’on croyait mort et qui refleurit inexplicablement en décembre,

Pour les klaxons « sauvages » d’un mariage d’été qui nous précipite pourtant tous au balcon pour voir si la mariée est belle,

Pour ces tribus de parents qui attendent à l’aéroport le retour au pays de l’enfant prodigue, et qui arrivent toujours beaucoup trop tôt,

Pour cette vieille mémé qu’on a refusé de mettre à l’asile malgré l’appartement de Beyrouth trop étroit, et que son fils continue d’embrasser chaque soir,

Pour cette femme voilée qui fait, au mois de mai, le pèlerinage de notre dame du Liban « Harissa »,

Pour le jeune policier du carrefour qui fait semblant de rêver quand on traverse un feu orange,

Pour le « Ya hala » claironnant du steward qui nous accueille sur l’avion de Beyrouth,

Pour cet automobiliste souriant en trois pièces cravate qui, un soir de Nouvel An très pluvieux, vous change votre pneu, sans rien vous demander,

Pour ce soleil lumineux de janvier qui nous fait douter que la tempête terrifiante de tout à l’heure ait vraiment eu lieu,

Pour la voix si triste de Feyrouz qui réveille en nous une âme enfouie de villageoise d’opérette,

Pour l’odeur de la « mankouché » du matin qui est bien plus qu’une galette au thym, comme la traduit bêtement le dictionnaire,

Pour ces cerises de juin si noires qu’elles colorent de violet les langues des enfants,

Pour les soirs de juin sur la terrasse, pour la vigne de septembre qui finit par nous offrir une grappe, pour les gardénias de mai,

Pour l’odeur mouillée de la terre après la première pluie,

Pour ne pas avoir froid, pour ne pas avoir peur, pour ne pas vivre seul,

… c’ est pour cela et plein d autres petites choses qui font que la vie est belle au Liban malgre TOUT …

About these ads

One thought on “Pensées Libanaises d’un traversé du monde

  1. Mayssa Moubarak says:

    Its only after you leave when you start thinking about how these details form home.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 112 other followers

%d bloggers like this: